Vivifrail : le guide pratique pour la prescription d’un programme d’activités physiques pour la prévention de la fragilité et des chutes chez le sujet âgé

Après 65 ans, une détérioration de la force et de la masse musculaire, de l’endurance cardio-vasculaire et de l’équilibre entraîne une diminution des activités de la vie quotidienne, un plus grand risque de chutes et une perte de l’indépendance, entre autres.

L’inactivité physique et la sédentarité sont l’un des principaux facteurs de perte et détérioration de la fonction musculaire.

Les programmes d’activités physiques et notamment l’entraînement de la force constituent les interventions les plus efficaces pour retarder l’invalidité et d’autres événements indésirables.

En outre, ils ont démontré une grande utilité dans d’autres domaines qui sont fréquemment liés à ce syndrome tels que les chutes, la perte de capacités cognitives et la dépression.

Les effets de ces exercices sont potentiellement semblables à ceux que peuvent produire les médicaments. L’activité physique peut avoir encore plus d’effets sans presque aucuns effets secondaires pour la prévention de maladie cardiovasculaire, la réduction du risque de mortalité, la prévention du diabète, de l’obésité et l’amélioration de la fonction musculaire et de la qualité de vie.

Ce guide regroupe un ensemble d’exercices qui, en fonction du niveau d’aptitude fonctionnelle du sujet âgé (incapacité sévère, incapacité modérée et légère incapacité, évaluée conformément à la notation SPPB et la vitesse de marche), permettent de travailler :

  • la force et la puissance aussi bien des bras que des jambes.
  • l’équilibre et la marche afin d’éviter les chutes.
  • la souplesse.
  • l’endurance à travers les exercices cardio-vasculaires.

Tous les exercices décrivent le processus, les indications de commencement, fréquence et progrès pour pouvoir réaliser un suivi correct des exercices prescrits au patient et améliorer sa santé.

N’oubliez pas d’adopter une alimentation saine et si possible, faire attention à l’alimentation avant, et plus particulièrement après l’activité physique afin d’assurer une plus grande efficacité du programme d’entraînement. (issue de la préface du guide)

Vous pouvez télécharger :

Vous pouvez consulter des informations supplémentaires sur le site Vivifrail.

Publié le par Administrateur ||| A la Une, Bien vieillir, L'ISV Toulouse, Non classé, Prévenir la dépendance |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.